Les reprises anaphoriques


Fiche

Une anaphore est une figure de style qui consiste à répéter un mot ou une expression en tête de phrase ou de vers.
Rome, l'unique objet de mon ressentiment !
Rome, à qui vient ton bras d'immoler mon amant !
Rome, […] (Corneille)
Les reprises anaphoriques sont différentes car le but recherché est au contraire d'éviter la répétition du même terme dans un récit ou un texte documentaire.
• Dans un récit ou un texte documentaire, l'auteur doit éviter les répétitions qui risquent de rendre son style plat et ennuyeux. Il utilise donc des mots de substitution pour désigner un personnage, un lieu ou un objet. Il emploie ce qu'on appelle des reprises anaphoriques, c'est-à-dire d'autres mots ou groupes de mots qui désigneront ce personnage, lieu ou objet.
• Les reprises anaphoriques peuvent être :
- des pronoms personnels ;
Ex. : J'ai appelé mon frère hier. Il va très bien. (Il reprend mon frère)
- des pronoms démonstratifs ;
Ex. : J'ai appelé mon frère hier. Celui-ci va très bien. (Celui-ci reprend mon frère et évite la répétition)
- des pronoms possessifs ;
Ex. : J'ai perdu mon stylo vert. Peux-tu me prêter le tien ? (le tien évite d'utiliser le GN ton crayon vert qui serait répétitif)
- des pronoms relatifs ;
Ex. : J'ai appelé mon frère hier qui va très bien. (qui reprend mon frère et évite de répéter ce mot)
- des synonymes ;
Ex. : Je déteste les personnes grincheuses. Plus les gens sont acariâtres et moins je les fréquente. (Les gens est synonyme de personnes ; acariâtres est synonyme de grincheuses)
- des termes génériques.
Ex. : Mon canari est mort hier. Je suis triste car j'aimais beaucoup ce petit oiseau. (oiseau est le terme générique de canari et évite de faire une répétition)
© 2000-2021, rue des écoles