Classer les différents procédés de mise en relief


Fiche

Pour mettre en relief un groupe de mots dans une phrase, on peut utiliser différents procédés qui varient selon la fonction de ce groupe. On appelle aussi cela l'emphase ou la forme emphatique.
• On encadre le groupe avec un présentatif, par exemple avec :
  •  c'est… qui s'il s'agit du sujet ; Exemple : C'est sa tante qui l'a élevé.
  •  c'est… que dans les autres cas. Exemple : C'est en anglais que se déroule la conférence.
• On détache le groupe en tête de phrase (parfois aussi en fin de phrase) :
  •  sans autre modification s'il s'agit d'un complément circonstanciel ; Exemple : En un éclair, le chat grimpa dans l'arbre.
  •  en reprenant le groupe par un pronom s'il s'agit d'un constituant obligatoire (sujet, complément d'objet…). Exemple : L'incendie, les pompiers l'ont finalement maîtrisé.
Remarque : on peut utiliser aussi dans ce cas la tournure quant à.
Quant aux réfugiés, ils ont été hébergés dans des familles d'accueil.
© 2000-2019, rue des écoles