Reconnaître une conjonction de subordination


Fiche

• Une conjonction de subordination introduit une proposition subordonnée conjonctive qui peut être :
  •  complément d'objet ; Exemple : Je crois que tu as tort.
  •  complément circonstanciel. Exemples : J'insiste pour qu'il vienne. (but) Je pars quand tu veux. (temps)
• Une conjonction de subordination peut être formée d'un ou de plusieurs mots :
  •  un mot : Exemple : que, comme, si, quand, lorsque, puisque, quoique ;
  •  plusieurs mots (locution conjonctive) : Exemple : avant que, alors que, pour que…
Attention à ne pas confondre :
  •  que conjonction de subordination et que pronom relatif ; le pronom relatif, lui, représente un GN ou un pronom ; Exemple : L'idée que j'ai lancée a été jugée excellente. (pronom relatif)
  •  si conjonction de subordination, introduisant une subordonnée de condition, et si adverbe interrogatif. Exemple : Je ne sais pas si nous réussirons. (adverbe interrogatif)
© 2000-2020, rue des écoles