Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Mercredi 17 octobre 2018. Bonjour S'inscrire gratuitement Se connecter
Icône de rechercheRechercher

Lexique

figure de style
• La définition stylistique de la figure est classiquement liée à la notion d'écart : une expression est une figure quand elle s'écarte de l'expression courante. Par exemple, au lieu de dire « La lune éclaire tendrement tes yeux ; tes yeux ont une couleur d'opale », la chanson dit :
«  La lune trop pâle
Caresse l'opale
De tes yeux blessés  »

• La figure a pour but de mettre en valeur le propos et a donc une signification expressive. On distingue :
  • les figures phonétiques qui portent sur les sons (ex. : l'assonance, l'allitération, etc.) ;
  • les figures de mots qui ne prennent pas les mots dans leur sens propre (ex. : la métaphore, la métonymie, etc.) ;
  • les figures de construction ou figures syntaxiques qui jouent sur l'ordre des mots (ex. : le chiasme, l'antithèse, etc.) ;
  • les figures de sens qui créent un écart entre la pensée et les mots qui l'expriment (ex. : l'ironie, la litote, l'euphémisme, etc.).
• La figure n'est pas un enjolivement, une pure fioriture stylistique. Il est indispensable de la resituer dans un point de vue sémantique plus large qui considère l'énoncé où elle s'insère comme absolument unique. En effet, la figure ne dit pas autrement la même chose, mais autre chose avec les mêmes mots mis autrement ; elle n'est pas seulement expressive mais poétique, au sens où elle crée d'autres significations, donnant, comme le dit Mallarmé, « un sens plus pur aux mots de la tribu » (Le Tombeau d'Edgar Poe).
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Share
Partager sur Tweeter