Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Mercredi 17 octobre 2018. Bonjour S'inscrire gratuitement Se connecter
Icône de rechercheRechercher

Lexique

énoncé, énonciation
• L'énoncé englobe à la fois la forme et le contenu de ce qui est dit.
L'énonciation désigne l'acte de produire un énoncé. Cet acte a toujours lieu dans une situation particulière que l'on appelle la situation d'énonciation : elle englobe le locuteur, l'interlocuteur, les circonstances (de temps, de lieu, etc.) dans lesquelles est émis l'énoncé.
• L'idée qui préside à ces considérations linguistiques est que l'énoncé n'est pas seulement un message, mais un acte accompli par un locuteur pour déclencher une réaction de l'interlocuteur. Ainsi, l'inscription sur un mur des mots « à six heures » peut aussi bien signifier une déclaration de guerre qu'un rendez-vous amoureux ; il peut s'agir du matin ou de l'après-midi, d'un moment passé ou à venir… tout dépend de la situation d'énonciation.
• Tous les énoncés portent des marques (ou indices) de la situation d'énonciation. Il s'agit :
  • des indices de personne (pronoms personnels, pronoms et adjectifs possessifs, etc.) ;
  • des indices spatio-temporels ;
  • des déictiques qui « pointent » le monde où se situe l'énonciation (le référent).
• L'énonciation et l'analyse que l'on peut en faire sont fondamentales à plusieurs titres :
  • elles permettent d'agir sur un interlocuteur, d'adapter son discours, de le rendre plus efficace (stratégies de l'argumentation) ; par exemple, dire « d'ailleurs » plutôt que « en outre » avalise ce qui vient d'être dit, dire « nous » crée une communauté de point de vue, etc. ;
  • elles permettent de comprendre qu'une personne (tout comme un personnage) n'est pas définie par son discours, mais que son discours est défini par la situation de parole qui donne sens à ce qu'il dit.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Share
Partager sur Tweeter