Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Mercredi 17 octobre 2018. Bonjour S'inscrire gratuitement Se connecter
Icône de rechercheRechercher

Lexique

absurde
• Est absurde toute proposition ou situation qui heurte la logique. C'est le cas dans ces répliques de La Cantatrice chauve de Ionesco :
« – Et la cantatrice chauve ?
– Elle se coiffe toujours du même côté. »

Cet exemple montre bien que le sentiment de l'absurde est produit par une contradiction interne (une chauve qui se coiffe !) qui met en cause soit notre intelligence, soit la validité de nos repères logiques.
• C'est pourquoi la poésie moderne use avec délectation de l'absurde, comme dans ce vers de Paul Éluard, célèbre auteur surréaliste : « La terre est bleue comme une orange. » Le jeu du signifiant déborde ici le strict cadre de l'absurde : il crée d'autres rapports de sens, ouvrant la voie à la divagation et au bonheur poétiques.
• Il faut distinguer l'absurde de l'insensé. Si l'on dit, par exemple : l'ange neige bleu ou la voiture manque de râteau, on sort du champ de l'absurde, puisque l'on ne peut tout simplement pas comprendre ces propositions.
L'absurde n'est donc pas l'absence de sens, mais le non-sens. Le sens de la proposition est compréhensible mais récuse la logique, ce qui peut d'ailleurs provoquer le rire : l'absurde participe alors au comique.

© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Share
Partager sur Tweeter