Assistance scolaire personnalisée

Samedi 19 avril 2014. Bonjour > Se connecter
icone DocumentDocument

Biographie de Voltaire (1694-1778)

1694 : Naissance à Paris, le 21 novembre, de François-Marie Arouet ; son père est notaire ; sa mère meurt en 1701.
1704-1711 : François-Marie entre au Grand Collège des Jésuites. Il y écrit ses premiers vers et y fait brillamment ses classes de rhétorique et de philosophie.
1717-1718 : Le jeune Arouet doit s'exiler en province pour avoir écrit des poèmes satiriques contre le Régent ; à peine rentré à Paris, il en écrit d'autres et est enfermé à la Bastille pendant presque un an. Libéré en avril 1718, il prend le nom de Voltaire et fait jouer en novembre sa première tragédie, Œdipe, qui obtient un grand succès.
1726-1729 : À cause d'une querelle, nouveau séjour à la Bastille, puis exil en Angleterre jusqu'en 1729. Voltaire y découvre les libertés parlementaires et les philosophes anglais.
1734-1744 : En 1734, Voltaire publie ses Lettres philosophiques, qui font scandale ; menacé d'arrestation, il se réfugie au château de Cirey auprès de Madame du Châtelet ; il y séjourne entre ses nombreux voyages durant une dizaine d'années ; nombreux écrits pendant cette période.
1744-1748 : Invité à Versailles par le nouveau ministre des Affaires étrangères, D'Argenson, Voltaire y mène la vie de courtisan ; il reçoit honneurs et pension (élection à l'Académie en 1746), compose des œuvres pour les fêtes de la cour. Mais il est déçu par cette vie, déception qu'il met en scène dans Zadig, paru anonymement en 1748.
1750-1760 : Tombé en disgrâce à la cour de France, Voltaire rejoint celle de Frédéric II de Prusse en 1750 ; il y reste trois ans. Publication de Micromégas en 1752. Déçu par Frédéric II avec lequel il se brouille, Voltaire s'installe d'abord en Alsace puis en Suisse, près de Genève, dans une propriété qu'il baptise « Les Délices », de 1755 à 1760. En 1759, il publie Candide. À la même époque, il se brouille avec Jean-Jacques Rousseau.
1760-1778 : En 1760, Voltaire s'installe à Ferney, grande propriété qu'il a acquise près de la frontière suisse. De nombreux visiteurs de marque viennent rendre visite à celui que l'on nomme désormais le « patriarche de Ferney ». Voltaire écrit une dizaine de tragédies pour divertir ses invités mais se consacre surtout à ses écrits philosophiques (son Dictionnaire philosophique paraît en 1764). Parallèlement, il mène une activité de cultivateur et d'industriel éclairé qui le rendent célèbre dans la région.
1778 : À 84 ans, en 1778, il fait un retour triomphal à Paris où, fêté par l'Académie, il assiste à la représentation de sa dernière tragédie, Irène, acclamé par la foule. Accablé d'honneurs, il meurt le 30 mai. Trois ans plus tard, ses cendres sont transférées au Panthéon.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter