Assistance scolaire personnalisée

Mardi 29 juillet 2014. Bonjour > Se connecter
icone FicheFiche
ExercicesExercices
Icône de rechercheRechercher

Les grands pôles du commerce mondial

Les échanges commerciaux sont désormais planétaires. Pour l'essentiel, cependant, ils ne concernent que trois pôles qui constituent le centre économique du monde. Quels sont ces pôles ?
La Triade
• Le commerce international se développe surtout entre les trois pôles économiques les plus puissants de la planète : l'Amérique du Nord, l'Europe occidentale et l'Asie de l'Est. Ces trois ensembles constituent la Triade. Leur puissance repose sur la variété de leur production, leur maîtrise de la technologie et des réseaux de transports. Ils assurent à eux seuls plus de 87 % des échanges mondiaux. Ils exportent des marchandises (des produits manufacturés), des services mais aussi des capitaux et de l'information (dans ce domaine, leur supériorité est totale).
Zoom
L'organisation du commerce mondial
L'organisation du commerce mondial
• Pour se renforcer, chaque pôle organise l'espace autour de lui. Des relations commerciales privilégiées se mettent en place entre États voisins.
• Les États-Unis cherchent à créer une zone de libre-échange avec le Canada et le Mexique, d'où la signature des accords de l'ALENA en février 1992.
• Depuis 1945, le Japon privilégie le commerce extérieur. Ses exportations lui permettent en effet de financer l'achat des matières premières qui lui font défaut. Il développe aujourd'hui des relations intenses avec les pays asiatiques du Pacifique : les NPIA.
L'Union européenne est sans doute l'une des tentatives les plus abouties. Fondée à l'origine sur des accords douaniers, elle repose désormais sur des liens économiques étroits entre les pays membres qui ont adopté une monnaie unique pour faciliter encore les échanges (euro).
Chaque pôle a pour partenaires principaux, les deux autres pôles. À l'intérieur de chaque zone, les flux commerciaux s'organisent autour de grandes métropoles.
Exercice n°1
L'émergence de nouveaux pays
• L'évolution récente est marquée par l'émergence des nouveaux pays industrialisés d'Asie, les NPIA. Leur part dans les échanges s'élève actuellement à environ 10 %.
Leur développement suit le modèle japonais et repose sur le commerce international. Les « dragons » (Corée du Sud, Singapour, Taïwan), dont le décollage économique a commencé dans les années 1960, sont aujourd'hui des pays développés qui participent activement à l'économie mondiale.
• Les NPIA, dont le développement est plus récent, sont parfois surnommés « bébés dragons ou tigres ». Il s'agit de la Chine, la Thaïlande, le Viêt Nam, le Cambodge, la Malaisie, l'Indonésie et les Philippines, qui tous bénéficient d'une main d'œuvre bon marché. À la différence des « dragons », ces pays commercent essentiellement avec l'Asie. Tous n'ont pas encore atteint le développement des pays du Nord mais leurs progrès sont spectaculaires.
• L'appellation de « dragons » ou de « tigres » a néanmoins tendance à être moins employée depuis que certains de ces pays ont eu à subir à partir de l'été 1997 une sérieuse crise économique (Corée du Sud, Thaïlande, Malaisie, Indonésie, etc.) et/ou politique (Indonésie, Philippines).
Exercice n°2
La marginalisation des autres parties du monde
• Les échanges entre la Triade et le reste du monde sont faibles et inégaux. Les autres régions du monde sont très dépendantes. Elles exportent pour l'essentiel des produits primaires et importent des produits manufacturés ainsi que la technologie nécessaire à leur développement. Ces zones constituent des périphéries.
• L'Europe de l'Est et les pays pétroliers du Moyen-Orient participent au commerce international mais leur importance est en recul. L'Amérique latine, à l'exception du Brésil, et l'Afrique sont des espaces en marge du commerce international, ce qui accroît encore leurs difficultés économiques.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter