Assistance scolaire personnalisée

Samedi 2 août 2014. Bonjour > Se connecter
icone FicheFiche
ExercicesExercices
Icône de rechercheRechercher

Le nom et les déterminants

1. Comment déterminer le genre et le nombre des noms ?
Le genre
Généralités
L'espagnol compte deux genres : le masculin et le féminin. Le genre d'un nom dépend de conventions ; pour le connaître, on peut le plus souvent s'appuyer sur le nom français correspondant : el hombre (l'homme), la mujer (la femme).
Attention aux faux amis : el diente (la dent).
Les noms masculins
Sont masculins :
  • tous les noms qui se terminent par un -o (ex. : un alumno, un élève), sauf la mano (la main) ;
  • la plupart des noms qui se terminent par la graphie -or (ex. : el sudor, la sueur). Il existe cependant de nombreuses exceptions : la flor (la fleur), la sor (la sœur, la religieuse).
Les noms géographiques sont masculins :
  • les mers et les océans ;
Ex. : el Mediterráneo (la Méditerranée), el Pacífico (le Pacifique)
  • les fleuves ;
Ex. : el Sena (la Seine)
  • les montagnes ;
Ex. : los Pirineos (les Pyrénées).
Les noms féminins
La plupart des noms qui se terminent par un -a sont féminins (ex. : una novela, un roman), mais il existe des exceptions : el día (le jour), certains mots savants d'origine grecque (ex. : el problema, le problème), les noms se terminant par -ista (ex. : un socialista, un socialiste), les noms désignant des êtres masculins (ex : el Belga, le Belge).
Sont féminins les noms se terminant :
  • par les suffixes -tad, -dad, -tud, -triz ;
Ex. : la libertad (la liberté), la dignidad (la dignité), la virtud (la vertu), la actriz (l'actrice)
  • par les suffixes -ción, -sión et -zón.
Ex. : la acción (l'action), la presión (la pression), la razón (la raison).
Attention : el corazón (le cœur).
Le nombre
La formation du pluriel
Les noms qui se terminent par une voyelle au singulier (sauf -y), prennent la terminaison -s au pluriel.
Ex. : un chico (un garçon), dos chicos (des garçons).
Les noms qui se terminent par une consonne au singulier, par un -y ou par un -i accentué prennent la terminaison -es au pluriel.
Ex. : la mujer (la femme), las mujeres (les femmes).
Les noms qui se terminent par un -s au singulier le conservent au pluriel.
Ex. : la tesis (la thèse), las tesis (les thèses).
Les pièges
Le z final d'un nom singulier devient -ces au pluriel.
Ex. : el pez (le poisson), los peces (les poissons).
Les accents peuvent changer lors du passage du singulier au pluriel.
Ex. : el camión (le camion), los camiones (les camions) ; un inglés (un Anglais), dos ingleses (des Anglais).
Exercice n°1Exercice n°2
2. Comment employer les articles ?
L'article défini
Les formes
On dénombre cinq formes principales :
  • masculin : el (sing.), los (pl.) ;
  • féminin : la (sing.), las (pl.) ;
  • neutre : lo.
Placé après les prépositions a et de, l'article défini el se contracte :
  • a + el = al ; Voy al colegio. (Je vais au collège.) ;
  • de + el = del ; María viene del parque. (María vient du parc.).
Placé devant un nom féminin commençant par a- ou par la graphie ha- accentuée, pour des raisons d'euphonie, l'article la se change en el (sans que cela modifie le genre du nom).
Ex. : el agua turbia (l'eau trouble), el hacha blanca (la hache blanche).
Attention : la actriz (l'actrice).
Les emplois
L'article défini indique un moment précis :
  • l'heure ;
Ex. : Son las ocho. (Il est huit heures.)
  • le jour de la semaine ;
Ex. : Nos vemos el lunes. (On se voit lundi.)
  • l'âge.
Ex. : Se casó a los veinte. (Il s'est marié à vingt ans.)
On l'utilise également devant un verbe substantivé (ex. : el habla, la parole) ou devant un nom apposé à un pronom personnel (ex. : nosotros, los alumnos del colegio, nous, élèves du collège).
Le neutre lo ne s'emploie que devant un adjectif qui prend alors une valeur de nom.
Ex. : Me gusta lo pequeño. (J'aime ce qui est petit.)
Les cas d'omission de l'article défini
On ne l'emploie pas devant la plupart des noms de continents, pays, régions ou villes.
Ex. : Francia (la France).
Attention cependant, lorsque ces noms sont déterminés, l'article redevient nécessaire.
Ex. : la Francia del siglo XX (la France du xxe siècle).
L'article défini est également omis :
  • après des verbes comme aprender (apprendre), tocar (jouer), praticar (pratiquer) ;
Ex. : aprender inglés (apprendre l'anglais)
  • après le verbe tener dans les expressions tener tiempo (avoir le temps), tener derecho (avoir le droit), tener permiso (avoir la permission).
L'article indéfini
Les formes
On dénombre quatre formes :
  • masculin : un (sing.), unos (pl.) ;
  • féminin : una (sing.), unas (pl.).
Pour des raisons d'euphonie, l'article una peut être remplacé par un devant un nom féminin commençant par a- ou par la graphie ha- accentuée.
Ex. : un agua salada (une eau salée).
Attention : una actriz (une actrice).
Les emplois au singulier
On utilise les articles un et una pour :
  • individualiser un être ou un objet ;
Ex. : Es un perro que se parece a un oso. (C'est un chien qui ressemble à un ours.)
  • évoquer une chose exceptionnelle ;
Ex. : ¡Hace un calor! (Il fait une de ces chaleurs !)
  • exprimer une proportion approximative.
Ex. : Un 25% de los estudiantes aprenden español. (Environ 25 % des étudiants apprennent l'espagnol.)
Les emplois au pluriel
Attention, en espagnol, on n'emploie généralement pas l'article indéfini au pluriel.
Ex. : Veo pájaros. (Je vois des oiseaux.)
Unos et unas sont utilisés par exemple :
  • lorsqu'ils déterminent le sujet du verbe ;
Ex. : Unas estrellas brillan. (Des étoiles brillent.)
  • pour désigner un ensemble restreint ;
Ex. : Se ha quedado unas horas. (Il est resté quelques heures.)
  • pour introduire un nom désignant une « paire ».
Ex. : El policía le puso unas esposas. (Le policier lui mit des menottes.)
Les cas d'omission de l'article indéfini
On ne l'emploie pas pour traduire le partitif français « du », « de la ».
Ex. : Quiero chocolate. (Je veux du chocolat.)
On l'omet également après tal (tel/telle), tanto/tan (si, tant de), igual (égal), otro (un autre), etc.
Ex. : Alejandro quiere otro vaso de agua. (Alejandro veut un autre verre d'eau.)
Exercice n°3
3. Comment accorder les adjectifs démonstratifs ?
Les adjectifs démonstratifs s'accordent en genre et en nombre avec le nom qu'ils déterminent.
En espagnol, chaque adjectif démonstratif peut prendre trois formes.
 
Singulier
Pluriel
Masculin
este, ese, aquel
estos, esos, aquellos
Féminin
esta, esa, aquella
estas, esas, aquellas

Ex. : Esta chica es muy simpática. (Cette fille est très sympathique.)
Exercice n°4
4. Comment employer les adjectifs possessifs ?
Les formes
Les adjectifs possessifs s'accordent en personne avec le possesseur, et en genre et en nombre avec l'objet possédé.
Ex. : nuestra hermana (notre sœur), vuestras hermanas (vos sœurs)
L'adjectif possessif peut prendre :
  • une forme non accentuée, placée devant le nom qu'elle détermine ;
Ex. : Juan y Pablo son mis primos. (Juan et Pablo sont mes cousins.)
  • une forme accentuée placée derrière le nom.
Ex. : Juan y Pablo son primos míos. (Juan et Pablo sont des cousins à moi = mes cousins.)
Les formes sont les suivantes :
  • mi/mis (mon, ma/mes) ou mío, mía, míos, mías (à moi) ;
  • tu/tus (ton, ta/tes) ou tuyo, tuya, tuyos, tuyas (à toi) ;
  • su/sus (son, sa/ses) ou suyo, suya, suyos, suyas (à lui ou à elle) ;
  • nuestro, nuestra/nuestros, nuestras (notre/nos ou à nous) ;
  • vuestro, vuestra/vuestros, vuestras (votre/vos ou à vous) ;
  • su/sus (leur/leurs) ou suyo, suya, suyos, suyas (à eux).
Les emplois
On emploie les formes accentuées :
  • lorsque l'on s'adresse à une personne ;
Ex. : Padre nuestro (Notre père)
  • pour exprimer les tournures « à moi », « à toi », etc. ou « un de mes », « un de tes », etc. ;
Ex. : Es una hija mía. (C'est une de mes filles.)
  • avec l'article neutre lo, pour traduire « mes affaires », « ce qui est à moi ».
Ex. : Lo mío es el español. (Ce qui me plaît, c'est l'espagnol.)
Lorsqu'il le peut, l'espagnol évite l'utilisation du possessif qu'il remplace par un pronom réfléchi suivi d'un article défini.
Ex. : Me paso el tiempo leyendo. (Je passe mon temps à lire.)
Les pièges
De nombreuses formes sont homonymes : il faut donc être attentif au contexte. Ainsi, su coche peut signifier aussi bien « sa voiture » que « leur voiture » ou même « votre voiture » (dans le cas du vouvoiement individuel).
Exercice n°5
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter