Assistance scolaire personnalisée

Jeudi 24 avril 2014. Bonjour > Se connecter
icone FicheFiche
ExercicesExercices
Icône de rechercheRechercher

Les verbes de modalité

1. Quel est leur sens ? Comment s'emploient-ils ?
Il existe six verbes de modalité.
Devoir : müssen et sollen
Le verbe müssen exprime une obligation forte, à laquelle on ne peut se dérober : ich muss → il faut que, je suis obligé de…
Le verbe sollen traduit une obligation morale : ich soll → il serait bon que je…, il vaudrait mieux que je…
Ex. : Morgen muss ich eine Mathearbeit schreiben. (Demain, je suis obligé de faire un contrôle de maths = je n'ai pas le choix, c'est une obligation imposée par le professeur).
Ich soll heute Nachmittag arbeiten. (Il serait bon que je travaille cette après midi = c'est vivement conseillé, ce ne serait pas sérieux de ne pas le faire.)
Pouvoir : können et dürfen
Le verbe können exprime une capacité : ich kann → je suis capable, j'ai la possibilité ou le savoir-faire nécessaires…
Le verbe dürfen traduit une permission donnée par quelqu'un d'autre : ich darf → j'ai l'autorisation, le droit…
Ex. : Ich kann schon Auto fahren, aber ich darf es nicht, weil ich erst 15 bin. (Je sais déjà conduire une voiture, je peux le faire, j'ai appris et j'ai la taille suffisante, mais je n'en ai pas l'autorisation, parce que je n'ai que 15 ans.)
Vouloir : wollen et mögen
Le verbe wollen exprime la volonté, l'intention et, à ce titre, le futur proche.
Ex. : Ich will meinem Freund sofort eine E-mail schreiben. (J'ai l'intention d'écrire tout de suite un e-mail à mon ami).
Le verbe mögen se rapproche de « apprécier, aimer bien ».
Ex. : Magst du Schokoeis? (Aimes-tu la glace au chocolat ?)
La forme la plus utilisée, ich möchte (conditionnel), exprime plutôt un souhait, un désir.
Ex. : Ich möchte bald nach Berlin fahren. (J'aimerais bien faire sous peu un voyage à Berlin.)
2. Comment se conjuguent-ils ?
La conjugaison des verbes de modalité est toujours irrégulière aux trois personnes du singulier, mais jamais au pluriel.
Prenons l'exemple du présent de l'indicatif :
Ex. :
müssen
sollen
ich muss
ich soll
du musst
du sollst
er/sie/es muss
er/sie/es soll
wir müssen
wir sollen
ihr müsst
ihr sollt
sie/Sie müssen
sie/Sie sollen

können
dürfen
ich kann
ich darf
du kannst
du darfst
er/sie/es kann
er/sie/es darf
wir können
wir dürfen
ihr könnt
ihr dürft
sie/Sie können
sie/Sie dürfen

wollen
mögen
ich will
ich mag
du willst
du magst
er/sie/es will
er/sie/es mag
wir wollen
wir mögen
ihr wollt
ihr mögt
sie/Sie wollen
sie/Sie mögen

Bien qu'il ne soit pas un verbe de modalité, wissen (savoir) a un comportement analogue : ich weiß, du weißt, er/sie/es weiß, wir wissen, ihr wisst, sie wissen.
Voici la conjugaison de ces six verbes de modalité à la 3e personne du singulier du prétérit et au participe passé (ou participe II) :
3e personne du singulier du prétérit
Participe passé
er musste
gemusst
er sollte
gesollt
er konnte
gekonnt
er wollte
gewollt
er mochte
gemocht

Remarque
Comme nous pouvons le constater, les verbes de modalité dont l'infinitif comportait une inflexion l'ont complètement perdue à ces temps.
3. Comment forme-t-on le double infinitif ?
Au parfait et au plus-que-parfait, quand le verbe de modalité est accompagné d'un infinitif, le participe passé (ou participe II) se met également à l'infinitif : on a alors affaire à un double infinitif.
Warum hast du nicht mit uns in die Stadt fahren wollen? (Pourquoi n'as-tu pas voulu nous accompagner en ville ?)
Exercice n°1Exercice n°2Exercice n°3Exercice n°4
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter