Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Jeudi 2 octobre 2014. Bonjour S'inscrire gratuitement       > Se connecter
icone FicheFiche
ExercicesExercices
Icône de rechercheRechercher

La production des spermatozoïdes et des ovules

Depuis la puberté jusqu'à un âge très avancé, l'homme produit des spermatozoïdes.
Où et comment ces cellules sont-elles produites ? Quel est leur cheminement dans l'appareil génital masculin ?
À partir de la puberté et jusqu'à l'âge de 50 ans (environ), la femme produit des ovules.
Où et comment se forment-ils ? Quel est le rôle de ces gamètes féminins ?
I. La production des spermatozoïdes par l'homme
1. L'appareil génital masculin
• L'appareil génital est un ensemble d'organes intervenant dans la reproduction. Chez l'homme, ces organes sont surtout externes, avec le pénis ou verge et les testicules contenus dans les bourses. Par ailleurs, l'appareil génital masculin est en relation avec l'appareil urinaire, puisque l'urine est éliminée par le même conduit que le sperme, l'urètre, mais de façon non simultanée.
• Cet appareil génital comporte :
  • le pénis ou organe d'accouplement ;
  • deux testicules ou glandes sexuelles, productrices des spermatozoïdes ou cellules reproductrices, encore appelées gamètes mâles ;
  • deux conduits génitaux ou spermiductes, par lesquels s'achemine le sperme avant d'atteindre l'urètre ;
  • deux vésicules séminales et une prostate : glandes annexes assurant, par leur sécrétion, la bonne qualité du sperme.
2. Testicules et spermatozoïdes
Dès la puberté, les testicules deviennent fonctionnels et fabriquent, en grande quantité, des spermatozoïdes. Cette fabrication s'effectue à l'intérieur des petits tubes pelotonnés, appelés tubes séminifères, qui constituent les testicules.
3. Le cheminement des spermatozoïdes dans l'appareil génital masculin
Les spermatozoïdes, à la sortie des testicules, traversent l'épididyme où ils acquièrent leur motilité ou faculté de se déplacer. Ils poursuivent ensuite leur trajet par les spermiductes, encore appelés canaux déférents. Les spermatozoïdes se mêlent alors aux sécrétions des vésicules séminales et de la prostate pour former le sperme qui atteindra l'urètre. Le sperme est un liquide blanchâtre, plutôt visqueux, contenant environ 100 millions de spermatozoïdes par millilitre. Il est émis à l'extrémité du pénis lors de l'éjaculation. Le volume de sperme rejeté, ou éjaculat, est de l'ordre de 3 à 4 millilitres et contient des liquides nourriciers dont la richesse est nécessaire à la vie des gamètes mâles.
4. Les caractéristiques des spermatozoïdes
Un spermatozoïde présente, d'avant en arrière :
  • une tête contenant, en particulier le noyau et un système perforateur de la membrane ovulaire ;
  • une pièce intermédiaire renfermant la centrale énergétique nécessaire au fonctionnement de ce gamète ;
  • un flagelle ou fouet assurant, par ses battements, la mobilité indispensable au rôle de cette cellule fécondante.
Ces cellules minuscules, dont la longueur est de l'ordre de 70 μ m (un micromètre = un millième de millimètre), sont produites en très grand nombre et de façon continue dans les testicules humains.
II. La production des ovules par la femme
1. L'appareil génital féminin
• Chez la femme, l'appareil génital comporte surtout des organes invisibles car ils sont internes et situés dans l'abdomen. Par ailleurs, contrairement à l'homme, il n'y a aucune relation entre l'appareil urinaire et l'appareil reproducteur qui présentent des conduits bien distincts. Extérieurement, n'apparaît que la fente vulvaire entourée de replis de peau : grandes et petites lèvres.
• Cet appareil génital présente :
  • le vagin ou organe d'accouplement ;
  • deux ovaires ou glandes sexuelles produisant les ovules ou gamètes femelles ;
  • deux trompes utérines, conduits par lesquels s'achemine l'ovule entraîné par les battements des cils des parois des trompes ;
  • un utérus ou organe de la gestation dans lequel se fixe l'œuf quand il y a eu fécondation. Ce muscle creux est à l'origine des règles.
2. Ovaire et ovule
• À la fin de la puberté, les ovaires droit et gauche fonctionnent régulièrement et produisent à tour de rôle, un ovule par mois.
Les follicules ovariens ainsi que les futurs ovules sont formés avant la naissance de la femme. Cependant ce n'est qu'à la puberté que les follicules subissent leur maturation nécessaire à l'ovulation, ils augmentent alors de taille. Ainsi, chaque mois, un follicule ovarien mûrit, dans l'un ou l'autre ovaire, avant d'émettre son ovule : on parle alors d'ovulation. Ce phénomène qui se répète chaque mois, lorsqu'il n'y a pas de fécondation, est donc cyclique, de même que les règles. Il faut également noter que cette production d'ovules, ainsi que les règles cessent vers 50 ans, on appelle ce phénomène la ménopause.
S'il n'y a pas eu de fécondation, l'ovule libéré par l'ovaire est aspiré par le pavillon d'une trompe et est entraîné passivement. Il traverse l'utérus pour être ensuite éliminé par la vulve.
• Contrairement au spermatozoïde, l'ovule est un gamète produit en petit nombre (environ 400 au cours de la vie de la femme). Il est beaucoup plus grand que le spermatozoïde car il contient des réserves dans son cytoplasme. L'ovule est immobile et c'est un gamète fécondable.
III. Tableaux comparatifs
1. Comparaison des appareils génitaux de l'homme et de la femme
Caractères de l'appareil génital
Homme
Femme
Position par rapport à l'abdomen
Externe
Interne
Relations avec l'appareil urinaire
Urètre commun
Pas de relation
Glandes sexuelles
Deux testicules
Deux ovaires
Canaux pour les gamètes
Deux spermiductes
Deux trompes utérines
Organe d'accouplement
Pénis
Vagin
Organe de gestation
Aucun
Utérus
Glandes annexes
Deux vésicules séminales
Prostate
Glandes du vagin

2. Comparaison des gamètes de l'homme et de la femme
Caractères des gamètes
Homme
Femme
Nom des gamètes
Spermatozoïdes
Ovules
Glandes productrices
Testicules
Ovaires
Durée de production
De la puberté à la fin de la vie
Production permanente
De la puberté à 50 ans
Production cyclique
Nombre
Très élevé
Environ 400
Taille et forme
Petits et allongés
Grands et sphériques
Mobilité
Très mobiles
Immobiles
Rôle
Cellules fécondantes
Cellules fécondables

© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter