Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Vendredi 28 novembre 2014. Bonjour S'inscrire gratuitement       > Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

Les États-Unis, une superpuissance fragilisée

Énoncé

Les États-Unis : une superpuissance fragilisée ?
Document 1
La présence américaine dans le monde
Document 2
« 
 
États-Unis
Japon
Union européenne
Population 2002 (en milliers)
288 369
127 150
379 010
PNB 2002 (en millions de $)
10 383 100
3 993 433
8 628 017
Balance commerciale 2002 (en millions de $)*
−480 850
+112 447
+59 279
Taux de chômage en 2001 (en %)
4,8
5,1
7,6
Dépenses militaires 2003 (en milliards de $)
370
42,3
194,5 (Europe des 15)
* Balance commerciale : différence entre exportations et importations effectuées par un pays pendant un an. »
Sources :Organisation Mondiale du Commerce, Fond européen et The World Factbook (CIA)

Document 3
« Pour la plupart des Américains, il est extrêmement difficile d'accepter l'idée que les actes terroristes contre les États-Unis puissent être considérés comme une vengeance consécutive à la politique extérieure de Washington. Ils pensent que les États-Unis sont visés à cause de leur liberté, leur démocratie, leur richesse […]. L'ancien président des États-Unis, Jimmy Carter, s'exprimait de manière différente quelques années après avoir quitté la Maison Blanche : « Nous avons envoyé des Marines au Liban et il suffit d'aller au Liban, en Syrie ou en Jordanie pour constater la haine intense que beaucoup de gens éprouvent pour les États-Unis parce que nous avons bombardé et tué sans merci des villageois totalement innocents […]. Nous sommes devenus une sorte de Satan dans l'esprit de ceux qui ont une profonde rancune. C'est ce qui a précipité les prises d'otages et quelques-unes des attaques terroristes qui étaient tout à fait injustifiées et criminelles. » »
D'aprèsWilliam Blum, fonctionnaire dans l'administration américaine, L'État voyou, 2002

Questions
Documents 1 et 2
Quels sont les signes de la superpuissance des États-Unis ?
Documents 1 et 3
Selon les régions du monde, comment les États-Unis sont-ils perçus ? (donnez 2 exemples)
Documents 1, 2 et 3
Relevez les éléments qui montrent la fragilité de la superpuissance des États-Unis.
Paragraphe argumenté
À partir des informations tirées des documents et en vous appuyant sur vos connaissances personnelles, rédigez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes répondant au sujet : « Les États-Unis, une superpuissance fragilisée ? »

Corrigé

Questions
Documents 1 et 2
Le document 1 met en évidence la superpuissance économique des États-Unis qui polarisent les flux mondiaux, principalement ceux issus des autres pôles de la Triade (Europe occidentale, Asie orientale) et qui investissent à travers la planète (investissements, firmes multinationales). On voit aussi que les États-Unis organisent des espaces privilégiés d'échanges commerciaux (APEC, ALENA). Ce document montre aussi la superpuissance militaire des États-Unis, dont les troupes ou la flotte sont présentes partout dans le monde.
Documents 1 et 3
Pour certains, comme l'Europe occidentale ou les pays de l'ALENA, les États-Unis représentent la liberté, la démocratie, la richesse. Ils sont donc les partenaires économiques privilégiés des États-Unis comme le montre le document 1. Pour d'autres, comme pour des mouvements terroristes nés au Moyen-Orient, ils sont ceux qui au Liban par exemple, ou plus récemment en Irak, ont tué d'innocentes victimes lors de leur intervention militaire. Ils sont donc une sorte de « Satan » qu'il faut abattre, ce qui entraîne des attentats contre des cibles américaines, en Afrique orientale, au Pakistan ou même sur le sol américain (11 septembre 2001).
Documents 1, 2, 3
Ces attentats (documents 1 et 3) sont une limite à la puissance américaine : malgré leur puissance militaire, ils peinent à lutter contre des mouvements clandestins qui ne sont pas des États. De plus, être les « gendarmes du monde » implique d'importantes dépenses militaires, même si celles-ci sont positives pour le complexe militaro-industriel américain. Sur le plan économique, les États-Unis souffrent d'une balance commerciale très déficitaire, alors que leurs principaux partenaires et concurrents de la Triade affichent une balance commerciale excédentaire (document 2).
Paragraphe argumenté
Première puissance économique mondiale, les États-Unis sont une puissance complète qui exerce une influence dans différents domaines sur toute la planète. Cependant, cette puissance apparaît aujourd'hui comme fragilisée.
Dans le domaine diplomatique et militaire, les États-Unis sont les seuls à disposer des moyens pour intervenir partout (troupes équipées de moyens modernes, bases militaires à travers le globe, alliances diverses avec des pays de tous les continents, rôle influent à l'ONU et domination à l'OTAN…), comme ils l'ont fait récemment en Afghanistan ou en Irak. Ces interventions servent aussi leurs intérêts économiques (pétrole du Golfe par exemple) et stratégiques. Dans le domaine financier, le dollar est la monnaie de référence et Wall Street la première place financière. Les États-Unis contrôlent aussi des secteurs clés comme dans les nouvelles technologies et la communication (Microsoft, Internet), et savent attirer des chercheurs du monde entier. Leur puissance économique permet aux multinationales américaines de diffuser à travers la planète « l'american way of life » et d'imposer leur modèle culturel : Mac Donald et Coca dans l'alimentaire, Disney pour les loisirs, Nike pour les vêtements… Les séries télévisées américaines sont connues sur tous les continents, les films américains se taillent la part du lion dans les cinémas des quatre coins du monde. Ainsi, non seulement le secteur de l'audiovisuel nourrit la balance commerciale (c'est la deuxième activité exportatrice des États-Unis) mais en plus il stimule toutes les exportations américaines en diffusant un modèle de consommation.
Pourtant, cette puissance est aujourd'hui fragilisée. L'omniprésence américaine est contestée, d'une part par des terroristes intégristes qui ont réussi à atteindre spectaculairement les États-Unis sur leur propre sol (attentats du 11 septembre 2001), d'autre part par des mouvements altermondialistes comme ATTAC. La puissance économique des États-Unis n'est pas sans faille comme le montre leur très important déficit commercial et elle peut être contestée comme à l'OMC par le Brésil au sujet des subventions agricoles. Sur la scène politique, l'année 2003 a vu la toute-puissance américaine remise en cause : faute de réussir à faire plier les autres pays membres du Conseil de Sécurité au sujet de l'intervention en Irak, ils sont entrés en guerre sans la caution de l'ONU. La situation confuse qui règne aujourd'hui en Irak montre les limites de l'interventionnisme américain.
La puissance américaine est plus que jamais une réalité et le monde reste suspendu aux décisions américaines dans de nombreux domaines ; cependant, des fragilités apparaissent, qui, sans la remettre encore en cause, constituent des limites à l'hyperpuissance américaine.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter