Assistance scolaire personnalisée

Lundi 1 septembre 2014. Bonjour > Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

Le Japon, une puissance mondiale et ses limites

Énoncé

Le Japon, une puissance mondiale et ses limites
Document 1
Divers indicateurs sur la Triade (2004)
« 
 
Japon
États-Unis
Union européenne
Superficie (en km2)
378 000
9 363 520
3 930 000
Population (en millions hab.)
127
285
450
PNB/ hab (en euros) (2002)
40 250
43 420
22 050 (zone euro)
% du commerce mondial
10 % 3e rang
17 % 2e rang
45 % 1er rang
Bourse – place financière (rang mondial)
2e
1er
3e
Nombre de firmes industrielles parmi les 25 premières mondiales
9
7
8
Puissance militaire nucléaire
Non
Oui
Oui
Membre du Conseil de sécurité de l'ONU
Non
Oui
Non. Seulement pour la France et le Royaume-Uni.
 »
Source : d'aprèsl'OMC, (Organisation Mondiale du Commerce)

Document 2 : le Japon, une puissance à l'échelle mondiale
Zoom
Japon – Échange de biens, revenus et services (2003)
Japon - Échange de biens, revenus et services (2003)
Source : Banque du Japon
Document 3
La reprise de l'économie japonaise ?
« Les derniers chiffres renforcent l'optimisme sur la reprise de l'économie japonaise, qui devrait enregistrer en 2004 un taux de croissance de 3 %. […] Le Japon confirme qu'il est une puissance industrielle de premier ordre aux ressources en compétitivité considérables. […] Il y a certes des clignotants oranges : les inégalités sociales s'aggravent et le fossé se creuse entre les secteurs hyper compétitifs et ceux, sous performants, tournés vers le marché intérieur, augmentant les différences entre un Japon dynamique et un autre qui souffre. Enfin, bien qu'il régresse légèrement, le chômage (4,7 %) semble appelé à se maintenir. Le Japon est en train de changer de premier partenaire commercial. Il achète déjà plus à la Chine qu'aux États-Unis, et il va aussi, bientôt, y vendre davantage. Longtemps, la Chine, a été perçue par les Japonais comme l'eldorado(1) des délocalisations industrielles en raison de sa réserve de main-d'œuvre bon marché. […] Mais c'est aussi le pouvoir d'achat des nouveaux consommateurs chinois qui les a attirés : téléphones mobiles, ordinateurs, matériels électroniques, télévisions à écran plat ou voitures de luxe représentent plus de la moitié de leurs exportations en Chine. Inversement, le Japon absorbe les produits meilleur marché qui en proviennent. […] Pour le Japon, la Chine représente à la fois une chance et des dangers. »
D'après le journalLe Monde, 22/06/04

Questions
Documents 1 et 2
Citez trois domaines dans lesquels la puissance japonaise s'exerce. Justifez à l'aide d'exemples.
Documents 2 et 3
Montrez que le Japon est à la fois une puissance asiatique et mondiale.
Documents 1 et 3
Citez trois limites à la puissance japonaise.
Paragraphe argumenté
Rédigez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes répondant au sujet suivant : « Le Japon, une puissance mondiale et ses limites ». Vous utiliserez en priorité vos connaissances ainsi que les informations prélevées dans les documents.
(1)Eldorado : paradis, lieu idéal.

Corrigé

Questions
Documents 1 et 2
La puissance japonaise s'exerce dans les trois domaines suivants :
  • c'est une puissance financière : sa Bourse occupe le deuxième rang mondial ;
  • c'est une puissance industrielle : neuf des vingt-cinq premières firmes industrielles mondiales sont japonaises (contre sept pour les États-Unis et huit pour l'Union européenne) ;
  • c'est une puissance commerciale : le Japon réalise 10 % du commerce mondial à lui seul et ses échanges commerciaux sont excédentaires comme le montre le document 2.
Documents 2 et 3
Le Japon est une puissance mondiale car il occupe les premiers rangs mondiaux dans le domaine industriel ou commercial. Il fait des échanges avec le reste du monde, et particulièrement avec les autres pôles de la Triade (25 % de ses échanges se font avec l'Amérique du Nord, 20 % avec l'Europe occidentale). Mais c'est aussi une importante puissance asiatique : 39 % de ses échanges se font dans cette zone et la Chine est devenu son premier partenaire économique au détriment des États-Unis.
Documents 1 et 3
La Chine est incontestablement la puissance montante en Asie orientale. Elle est potentiellement capable de nuire à la croissance japonaise. Elle est, de plus, devenue le premier partenaire commercial du Japon, et la balance commerciale est pour l'instant toujours déficitaire. Par ailleurs, les inégalités sociales se creusent au Japon, et le taux de chômage reste aux alentours de 5 %. Voilà trois éléments qui constituent des limites à la puissance japonaise.
Paragraphe argumenté
Le Japon est aujourd'hui la deuxième puissance industrielle mondiale et l'un des principaux pôles du commerce mondial mais il connaît une importante crise depuis dix ans qui remet en cause le « modèle japonais ».
Le Japon est l'un des trois pôles économiques mondiaux de la Triade avec les États-Unis et l'Union européenne. Sa puissance économique est considérable et repose essentiellement sur les industries innovantes (importance des dépenses consacrées à la recherche) à forte valeur ajoutée comme l'électronique (photocopieurs, magnétoscopes…), l'automobile ou les motos, la construction navale, activités pour lesquelles le Japon occupe le premier ou le deuxième rang mondial. Cette puissance industrielle est surtout tournée vers les exportations : malgré l'importance de ses importations alimentaires et énergétiques, le Japon a depuis longtemps une balance commerciale largement excédentaire. Cela a permis au Japon de devenir l'une des principales places financières dans le monde : ses banques, sa bourse occupent les premiers rangs mondiaux. Troisième investisseur mondial, le Japon place de l'argent aux États-Unis, en Asie du Sud-Est et plus récemment en Europe. Le Japon a même réussi à développer une culture de masse exportatrice, avec les mangas, les jeux vidéo ou les dessins animés. Ceux-ci sont néanmoins très souvent occidentalisés.
Cependant, ce pays traverse depuis dix ans une crise économique profonde, qui révèle les fragilités du « modèle économique japonais ». Le chômage s'est installé dans une société où il est perçu comme une honte : c'est toute la société qui est en crise. La lourdeur de ses importations est une menace constante. La monnaie japonaise, le yen, n'a cessé de reculer face au dollar et à l'euro. Le vieillissement de la population freine la consommation intérieure. Partenaires essentiels, les NPI(nouveaux pays industrialisés) et la Chine sont aussi de redoutables concurrents. Enfin, sur la scène politique internationale, le Japon, placé sous la domination diplomatique et militaire des États-Unis depuis 1945, ne joue qu'un rôle extrêmement limité. La puissance montante de l'aire pacifique semble être aujourd'hui la Chine, tant sur le plan économique que politique.
Affaibli par la crise et menacé par la concurrence industrielle des NPI – dont notamment la Chine –, le Japon, malgré sa puissance industrielle et commerciale, semble aujourd'hui fragilisé.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter