Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Samedi 1 novembre 2014. Bonjour S'inscrire gratuitement       > Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

Le Japon, un territoire densement occupé

Énoncé

Le Japon, un territoire densement occupé
Document 1
Vue aérienne du port de Kobé
Zoom
Le Japon, un territoire densement occupé - illustration 1
Photographie de Steve Fletcher, 2005. http://pagesperso-oranqe.fr/muvl/madeinjapan/albumphotos.htm.
Document 2
Un espace fortement aménagé, la baie d'Osaka
Document 3
Les avantages de la construction de terre-pleins
« Le manque d'espace serait, selon certains, l'un des principaux problèmes de la civilisation japonaise. Le choix de la riziculture irriguée conduit à privilégier une intensification localisée dans l'espace. Cela se traduit par de fortes densités de population dans les plaines et les villes, et par de faibles densités de population dans les espaces montagnards. La construction de terre-pleins littoraux peut être considérée comme palliant le manque d'espace industriel ou urbain. Malgré l'importance des coûts techniques, leur construction reste avantageuse. Jusqu'en 1973, les terre-pleins sont essentiellement destinés à l'industrie lourde. L'importation de matières premières et l'exportation des produits finis se font alors par voie maritime et renforcent l'importance de la localisation littorale. La construction de terre-pleins est relancée au cours des années 1980, pour des fonctions plus urbaines : transport et logement, en particulier dans les baies des mégapoles, agrandissement de l'aéroport de Haneda dans le port de Tokyo. »
Philippe Pelletier, Japon, crise d'une autre modernité, collection Asie plurielle, Belin - La Documentation française, 2003

Questions
Document 1
Décrivez les trois types d'espaces numérotés sur la photographie.
Document 2
Où les hommes et les activités se concentrent-ils ?
Documents 1, 2 et 3
Quel est l'aménagement qui permet de remédier au manque d'espace ? Relevez deux activités économiques pratiquées sur cet aménagement.
Paragraphe argumenté
À partir des informations tirées des documents et de vos connaissances personnelles, rédigez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes montrant que le Japon est un territoire densément occupé.

Corrigé

Questions
Document 1
L'espace n° 1, au premier plan sur la photographie, est un terre-plein industriel : un espace gagné sur la mer par remblaiement, pour étendre la superficie du littoral saturé par la concentration des hommes et des activités. Au second plan (espace n° 2) on peut voir le centre-ville de Kobé avec une forte densité de l'habitat et des infrastructures de transport. À l'arrière-plan (espace n° 3) on aperçoit un relief montagneux, peu peuplé et aménagé, ce qui explique en partie la concentration humaine sur des plaines côtières très étroites.
Document 2
Le croquis de la baie d'Osaka confirme ce que l'on peut voir sur la photographie : les hommes et les activités sont concentrés entre la mer et la montagne, sur le littoral et la plaine côtière, qui sont des espaces très attractifs (phénomène de littoralisation). Les Japonais y ont de tous temps développé des activités tournées vers la mer (ports, commerce, pêche, aquaculture). Ils ont aussi une partie de leurs espaces agricoles sur la bande côtière. Les plaines côtières facilitent le développement des réseaux de transport. Au Japon, les montagnes sont des espaces qui ont toujours été délaissés pour des raisons pratiques (reliefs et forêts sont difficiles à aménager) et religieuses.
Documents 1, 2 et 3
La construction de terre-pleins littoraux gagnés sur la mer a permis de remédier en partie au manque d'espace (doc. 3). Le document 3 précise que « jusqu'en 1973, les terre-pleins sont essentiellement destinés à l'industrie lourde ». Les terre-pleins industriels sont encore nombreux aujourd'hui (doc. 1 et 2). Mais d'autres activités économiques y sont développées depuis les années 1980 : aménagement des infrastructures de transport comme « l'aéroport de Haneda dans le port de Tokyo » (doc. 3).
Paragraphe argumenté
Le Japon est un archipel de 378 000 km2 constitué de quatre îles principales : Kyushu, Shikoku, Honshu et Hokkaido. Il se caractérise par de très fortes densités de population (supérieures à 337 hab./km2), en particulier sur le littoral, car la plus grande partie du territoire est constituée d'un relief montagneux assez peu aménagé pour des raisons pratiques et religieuses. Cet espace reste très rural.
Les 127,5 millions de Japonais sont donc concentrés sur un tiers du territoire, essentiellement sur les plaines littorales du Pacifique à l'est de l'île de Honshu (Japon de l'endroit) et dans la mégalopole japonaise (80 % de la population totale). Le Japon est un territoire densément occupé, tourné vers la mer. Les littoraux japonais attirent donc les hommes mais aussi les activités sur un espace réduit (phénomène de littoralisation). En plus de l'espace consacré à l'habitat, plusieurs activités se partagent la bande côtière comme celles liées à la mer, très importante, au Japon. Ce sont des activités traditionnelles comme la pêche, l'aquaculture, mais aussi le commerce qui ont permis le développement de grands ports, comme celui de Tokyo, ouverts sur les routes maritimes mondiales. Le Japon est ainsi une grande puissance commerciale. C'est aussi une grande puissance industrielle : depuis les années 1970, les industries se sont peu à peu installées sur le littoral et plus précisément dans les zones portuaires, ce qui facilite l'exportation de la production en limitant les frais de transport. Enfin, les infrastructures de transports y sont très développées et forment un réseau dense et complet (air, routes, rail) qui permet de relier entre eux les différents espaces du littoral, mais ce qui nécéssite aussi beaucoup de place.
Il y a donc une très forte concurrence pour l'occupation du littoral entre l'habitat, les activités économiques et les infrastructures de transport. C'est pour faire face au manque d'espace que les Japonais ont construit des terre-pleins (zones gagnées sur la mer). D'abord consacrés presque exclusivement à l'implantation de zones industrielles, ils sont aujourd'hui utilisés pour la construction de logements, d'infrastructures de transports (aéroport de Tokyo), mais aussi d'espaces de loisirs comme le Disneyland de Tokyo. Le fort taux d'occupation d'une partie du territoire entraîne donc une augmentation du prix des terrains et une expansion des zones urbanisées, où se trouvent la plupart des activités économiques, vers le nord et petit à petit vers le littoral occidental (Japon de l'envers) traditionnellement moins densément peuplé.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter