Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Jeudi 30 octobre 2014. Bonjour S'inscrire gratuitement       > Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

L'Union européenne, une grande puissance en construction

Énoncé

L'Union européenne, une grande puissance en construction
Document 1
Le commerce extérieur de l'Union européenne
« Avec plus de 18 % du volume total des importations et des exportations dans le monde, l'UE est devenue la première puissance commerciale de la planète, devant les États-Unis, le Japon et la Chine. […] Sa balance commerciale est légèrement excédentaire. Elle achète et vend essentiellement des produits manufacturés, peu de produits alimentaires et de matières brutes. Elle est dépendante des importations pour son énergie. […] Les États-Unis sont le premier partenaire commercial de l'UE. La Chine arrive désormais au deuxième rang, sa part d'importations et d'exportations ayant connu une hausse spectaculaire au cours des dernières années. »
Site http://www.touteleurope.fr

Document 2
Le produit intérieur brut des pays de l'UE en 2005
Zoom
Le produit intérieur brut des pays de l'UE en 2005
J.-F. Malterre et C. Pradeau, L'Europe en fiches, Bréal, Paris, 2005.
Document 3
Le traité de Maastricht organise l'Union européenne (1992)
« Le traité d'Union confère(1) à l'Europe une dimension politique et non plus seulement économique. Les activités de l'Union sont regroupées autour de trois piliers : le premier (harmonisation des législations, marché unique, citoyenneté, etc.) trace la voie de l'Union économique et monétaire, avec la création d'une monnaie unique, l'euro ; le deuxième introduit un début de politique étrangère et de sécurité commune (PESC) pouvant déboucher à terme sur une défense européenne ; le troisième concerne les questions sensibles de la justice et des affaires intérieures : contrôle aux frontières extérieures, politique d'asile, immigration, lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et la grande criminalité. »
F. Boucher et J. Echkenazi, Guide de l'Union européenne, Nathan, Paris, 2005

Questions
Document 1
Quelles sont les réussites économiques de l'Union européenne ?
Document 2
Quelle différence constatez-vous entre le PIB/ habitant des six premiers États membres de l'UE et celui des derniers adhérents (depuis 2004) ?
Documents 1, 2 et 3
Relevez trois raisons pour lesquelles de nouveaux pays cherchent à adhérer à l'Union européenne.
Paragraphe argumenté
À l'aide de vos connaissances et des informations prélevées dans les documents, vous rédigerez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes répondant au sujet suivant :
L'Union européenne, une grande puissance en construction.
(1)Confère : donne.

Corrigé

Questions
Document 1
Les réussites économiques de l'UE sont son commerce extérieur qui représente 18 % du commerce mondial, ce qui place l'UE au premier rang mondial, ainsi que sa balance commerciale excédentaire.
Document 2
Le PIB/ habitant des pays fondateurs de l'UE est beaucoup plus élevé que celui des pays entrés dans l'UE depuis 2004 : il est généralement deux fois à deux fois et demi supérieur, voire plus pour les deux derniers pays intégrés au sein de l'UE (Bulgarie et Roumanie).
Documents 1, 2 et 3
De nouveaux pays souhaitent adhérer à l'UE pour bénéficier de ce pôle de puissance : la puissance commerciale de l'UE, qui réalise l'essentiel de ses échanges à l'intérieur de l'UE, est un stimulant pour le commerce des nouveaux entrants. L'euro est aussi attractif sur le plan économique, tant pour les échanges commerciaux que pour le tourisme. Par ailleurs, par le renforcement des échanges et des aides directes (FEDER par exemple), les nouveaux entrants profitent d'une redistribution des richesses de l'UE à leur profit, ce qui favorise leur croissance économique. Par le passé, les pays adhérant à l'UE avec un différentiel de niveau de vie par rapport aux pays fondateurs ont connu un rattrapage économique très rapide : ce fut le cas de l'Espagne et du Portugal, de la Grèce, et aujourd'hui des pays de l'est de l'Europe. Enfin, adhérer à l'UE, c'est aussi adhérer à une force politique en devenir, avec la PESC qui pourrait déboucher sur une défense commune.
Paragraphe argumenté
Fondée par le traité de Rome en 1957, la CEE s'est peu à peu affirmée comme une puissance économique. Depuis le traité de Maastricht qui a fondé l'UE en 1992, les pays membres, progressivement passés à 27, tentent de s'affirmer aussi comme une puissance politique sur la scène internationale. Association économique et politique, l'UE constitue aujourd'hui une puissance mondiale réelle, mais encore en construction.
Cette puissance mondiale est originale par sa composition : c'est le seul des pôles de la Triade qui ne soit pas un État mais une association d'États. Seuls, ni la France, ni l'Allemagne, ni les autres pays développés qui composent l'UE ne pourraient rivaliser avec les États-Unis ou le Japon. Aujourd'hui composée de 27 États membres, l'UE a su asseoir sa puissance économique. Elle réalise une part essentielle des échanges internationaux (40 % et 18 % en dehors de sa zone), loin devant ses concurrents. Son développement est soutenu par un marché intérieur riche d'une population nombreuse (490 millions d'habitants, plus qu'aux États-Unis) et à haut niveau de vie. Puissance industrielle, comme le montrent les succès d'Airbus et d'Ariane notamment, l'UE est aussi une puissance touristique : elle accueille une grande majorité des touristes mondiaux et sa balance touristique est très largement excédentaire. C'est aussi une grande puissance agricole, grâce à la modernisation de son agriculture dans le cadre de la PAC  (politique agricole commune): elle est ainsi le deuxième producteur de blé dans le monde. La création de l'euro lui a permis d'affirmer sa puissance financière. En valeur, elle est aussi la première pour les services, mais les États-Unis restent les premiers exportateurs dans ce domaine.
Cependant, l'UE reste une puissance en construction. La PESC est encore balbutiante. L'incapacité de l'UE à parler d'une seule voix constitue une limite certaine à son poids politique, d'autant qu'elle peine aussi à constituer une force militaire indépendante, la principale organisation militaire restant l'OTAN, sous commandement américain. L'UE peine à s'imposer politiquement dans les échanges diplomatiques mondiaux, comme l'ont montré les guerres de Yougoslavie ou plus récemment la guerre en Irak. L'intégration de nouveaux États plus pauvres a toujours été jusqu'ici un facteur de développement économique, pour les anciens pays membres comme pour les nouveaux, mais la rapidité du passage de 15 à 27 membres a fait naître la crainte de déséquilibres et de délocalisations à l'intérieur de l'UE. Les institutions aussi peinent à évoluer avec l'élargissement et l'UE devient de plus en plus « à géométrie variable ». Ainsi, certains États n'ont pas adopté l'euro ou n'appartiennent pas à l'espace Schengen. En juin 2007, le couple franco-allemand semble cependant avoir relancé le processus européen, en panne depuis 2005 suite au « non » français et néerlandais à la Constitution européenne, avec un accord autour d'un « mini-traité ».
Grande puissance économique et commerciale, l'UE reste donc encore à développer et à construire pour constituer une grande puissance mondiale capable de rivaliser avec les États-Unis.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter