Assistance scolaire personnalisée

Dimanche 20 avril 2014. Bonjour > Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

Comment évoluent les grandes agglomérations du Sud et à quels problèmes sont-elles confrontées ?

Énoncé

Comment évoluent les grandes agglomérations du Sud et à quels problèmes sont-elles confrontées ?
Document 1
Les grandes agglomérations dans le monde entre 1995 et 2015
Zoom
Comment évoluent les grandes agglomérations du Sud et à quels problèmes sont-elles confrontées ? - illustration 1
Source : Manuel Hatier de 3e.
Document 2
Des villes qui attirent de plus en plus
« Les villes exercent une véritable fascination sur les populations africaines. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la ville est devenue le lieu de la modernité. L'exode rural fut ainsi le puissant moteur d'accélération de la croissance des villes. Les facteurs économiques jouent un rôle souvent déterminant dans l'attraction urbaine. La ville est toujours associée à la possibilité de gagner de l'argent, d'accéder aux marchandises et d'entrer dans la société de consommation. Le monde rural répond mal ou pas du tout aux attentes des jeunes, qui forment le gros des migrants. L'isolement, l'absence des services scolaires ou sanitaires, le manque de commerces créent un environnement de plus en plus répulsif, sans perspective de promotion. L'exode rural engendre souvent bien des désillusions, mais la ville, mis à part les difficultés de la vie quotidienne et les ratés de l'activité économique, représente un mieux pour la plupart des situations. »
D'après R. Pourtier, Afriques noires, Hachette, 2003

Document 3
Quel avenir pour les agglomérations du Sud ?
« En 2030, les citadins seront 5 milliards et représenteront 60 % de la population mondiale. Cette croissance aura lieu à 95 % dans les pays pauvres, les villes du monde développé étant déjà passées par cette étape. Dans vingt-cinq ans, les villes des pays du Sud abriteront 4 milliards d'habitants, soit 80 % des citadins du monde. À quoi ressembleront ces villes ? De gigantesques agglomérations rassembleront une population qui souffrira de malnutrition et de maladies. Les infrastructures seront saturées. Des montagnes de déchets domineront le paysage. Les lieux de travail et d'habitation seront de plus en plus éloignés et les travailleurs passeront des heures pour se rendre au travail. La ville à grande échelle deviendra un cancer qui empêche le développement, plutôt qu'un avantage économique. Cette vision sombre n'est pas si éloignée de la situation actuelle. Déjà, un tiers des citadins du monde vivent dans des bidonvilles. »
D'après G. Dupont, Le Monde, 8 octobre 2006

Questions
Documents 1, 2 et 3
Comment évolue la croissance des agglomérations du Sud ? Donnez deux exemples caractéristiques choisis en Afrique et en Asie. D'après le document 2, quelle en est l'explication ?
Document 2
Relevez trois raisons qui amènent les populations africaines à s'installer en ville.
Document 3
Quels problèmes se posent et se poseront dans les grandes agglomérations du Sud ? (3 réponses attendues).
Paragraphe argumenté
À l'aide des documents, des informations relevées et de vos connaissances, rédigez un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes qui répond à la question :
Comment évoluent les grandes agglomérations du Sud et à quels problèmes sont-elles confrontées ?

Corrigé

Les conseils de l'enseignant
Le document 1 est un planisphère représentant les grandes agglomérations dans le monde. Il faut d'abord comprendre la légende en distinguant les chiffres réels en 1995 (la population en millions d'habitants) et les prévisions pour 2015. Le planisphère indique de plus la limite entre le « Nord » et le « Sud ». Le document 2 énumère les causes de l'explosion urbaine. Et enfin, le document 3 illustre les problèmes de ces agglomérations, la photographie est intéressante puisqu'elle montre la proximité des bidonvilles et des quartiers riches.
Questions
Documents 1, 2 et 3
Les agglomérations du Sud connaissent une très forte croissance. En Afrique par exemple, la population de Lagos (Nigeria) devrait être multipliée par 2,5, passant de 9,7 millions d'habitants en 1995 à 24,4 millions en 2015. Le phénomène est identique en Asie ; Jakarta (Indonésie) comptait 11 millions d'habitants en 1995 ; elle en comptera 21,1 millions en 2015. D'après le document 2, c'est l'exode rural (migration des populations des campagnes vers les villes) qui est à l'origine de cette forte croissance de la population urbaine.
Document 2
Les populations africaines s'installent en ville pour plusieurs raisons. D'abord la ville est considérée comme un lieu de modernité. Elle offre des opportunités d'emplois, « la possibilité de gagner de l'argent » et elle possède des services plus développés qu'à la campagne (hôpitaux, lycées).
Document 3
La croissance rapide pose et posera de plus en plus de problèmes aux agglomérations du Sud. Les transports deviendront difficiles : « Les travailleurs passeront des heures pour se rendre au travail. » La pollution augmentera : « Des montagnes de déchets domineront le paysage. » Dans les bidonvilles grandissants, les populations souffriront de plus en plus de malnutrition et de maladies.
Paragraphe argumenté
Le Sud constitue un ensemble géographique qui regroupe les pays les moins développés de la planète. Les caractéristiques des grandes agglomérations du Sud reflètent les problèmes de ces pays. Comment évoluent ces grandes agglomérations et à quels problèmes sont-elles confrontées ? Ces pays se caractérisent par une augmentation rapide de leur population due à une forte natalité et par une explosion urbaine. On constate, en effet, une très forte augmentation de la population des grandes villes du Sud. Jakarta devrait voir sa population doubler entre 1995 et 2015 et Lagos multiplierait sa population par 2,5 d'ici à 2015. Cette explosion urbaine est causée par un exode rural massif. Les populations rurales, privées de travail, s'installent en ville dans l'espoir de trouver de meilleures conditions de vie (emplois, écoles, hôpitaux), « la ville est devenue le lieu de la modernité » (document 2). Les problèmes auxquels sont confrontées ces grandes agglomérations sont considérables. Le manque de logements pour les nouveaux citadins aboutit à l'apparition de bidonvilles. Il s'agit de quartiers construits sur des terrains délaissés et dont les habitations sont faites de matériaux de récupération (bois, tôles, carton). Dans ces quartiers peu sûrs et mal équipés, l'hygiène est insuffisante : « Les populations souffrent de malnutrition et de maladies. » La croissance, mal maîtrisée par les autorités, aboutit à de sérieux problèmes de circulation : « Les lieux de travail et d'habitation seront de plus en plus éloignés et les travailleurs passeront des heures pour se rendre au travail » (document 3). L'extrême pauvreté des bidonvilles contraste avec les « beaux quartiers » ; les autorités doivent par conséquent faire face à de fortes tensions sociales et à des affaires de délinquance. Les grandes agglomérations du Sud se caractérisent donc par une croissance rapide et par une extrême pauvreté. La situation devient préoccupante quand on sait que « dans vingt-cinq ans, les villes des pays du Sud abriteront 4 milliards d'habitants, soit 80 % des citadins du monde ».
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter